..
LeStudio1.com - Entrevue
_________________________________________________________________

Entrevue
Texte par Bernard Bujold - Tous droits réservés /
Article by Bernard Bujold - All Rights Reserved
Photo par Sylvain Légaré - FFM / Pictures by Sylvain Légaré - FFM
_________________________________________________________________



    Serge Losique - Entrevue
    Festival des films du monde de Montréal
    par Bernard Bujold
    1er septembre 2009 - Montréal
_____________________________________________________________
Envoyer cette page à:
LeStudio1.com- Le Festival des films du monde 2009 est un succès!
On peut dire que Serge Losique est l'un des grands organisateurs culturels de Montréal?
Serge Losique- Non! Pas Serge Losique seul!
Je suis un "catalyseur" mais les vrais responsables du succès du FFM sont l'équipe et
le public qui fréquente avec fidélité l'événement. Moi, mon accomplissement, c'est d'avoir
inspiré depuis 33 ans l'amour du cinéma au public mais le Festival des films du monde est
comme tous les autres événements culturels, une entité vivante en soi.
Je ne crois pas qu'un seul individu peut réclamer le crédit pour le succès d'une grande fête.
C'est tout un ensemble qui fait la réussite ou l'échec d'un événement.
L'événement possède sa propre identité au-delà des fondateurs.

LeStudio1.com - Vous êtes toutefois l'un des pionniers du cinéma à Montréal?
Serge Losique- Oui ça c'est vrai mais encore là, je ne suis pas le seul.
D'autres ont été des pionniers avant moi. Alexandre DeSève a débuté le bal avec ses premiers
cinémas. Claude Fournier a été lui aussi un pionnier mais au niveau de la réalisation.
Moi j'ai été présent sur le plan de l'enseignement et de la promotion du cinéma.
En fait, Montréal est de par son histoire et ses différentes cultures une ville très
importante dans l'histoire du cinéma et la découverte de nouveaux talents cinématographiques.
On critique souvent le FFM pour avoir moins de grandes vedettes qu'à Cannes.
C'est regarder la situation du mauvais angle. Montréal découvre des vedettes qui ensuite
vont à Cannes!
Prenez Clint Eatswood. J'ai été l'un des premiers à l'inviter officiellement au Festival de Montréal.
Les gens du milieu disaient que ça ne faisait pas sérieux pour le FFM d'accueillir Dirty Harry...
Le public a tellement aimé que l'année suivante, le Festival de Cannes organisait une rétropective
complète des films d'Eastwood!
L'objectif d'un événement comme le FFM n'est pas de rassembler des stars mais plutôt de
faire découvrir des films et des acteurs qui proviennent de partout dans le monde.
Cette année nous avons 457 films provenant de 78 pays. Il n'y a pas un événement au monde
qui offre un pareil regroupement de culture et de talent cinématographique.

LeStudio1.com - Vous êtes un expert en cinéma et quiconque discute avec vous,
constate rapidement votre connaissance très profonde du sujet. Vous avez aussi de nombreux
contacts professionnels partout dans le monde. Vous auriez pu faire carrière aux États-Unis ou
en Europe. Pourquoi être demeuré à Montréal?
Serge Losique- J'adore Montréal! Pour moi cette ville reflète parfaitement l'histoire et les
différentes cultures du monde. Uniquement sur le plan architectural, nous avons accès à la culture
de tous les pays du monde. Une visite dans le Vieux-Montréal nous ramène à la vieille Europe
française, tandis qu'une visite à Westmount nous rappelle la culture anglo-saxonne.
Et que dire des quartiers très cosmopolites des commerçants autour des rues St-Denis et St-Laurent.
Montréal est une ville à l'image du FMM. Un rassemblement de toutes les cultures.
Je n'ai jamais voulu vivre ailleurs!

LeStudio.com- Vous avez réalisé des films dont "L'Est rencontre l'Ouest: sur la route de la
soie" (2005). Vous êtes très fier de cet accomplissement?
Serge Losique- Oui j'en suis très fier. D'ailleurs, le télévision chinoise va prochainement
le diffuser. Ce sont 500 millions de Chinois qui vont avoir accès à cette réalisation montréalaise...

LeStudio1.com - J'aimerais parler des "querelles de chapelle" qui sont survenues en 2005.
Vous n'aimez pas que je vous compare au joueur de tennis André Agassi et à son esprit combatif.
Pourtant vous avez dû vous défendre en véritable bagarreur pour vaincre les autres organisateurs
culturels qui voulaient remplacer votre événement. Vous ne semblez pas avoir gardé de rancune
ni d'amertume de cette guerre que vous avez gagnée?
Serge Losique- Je ne considère par avoir gagné une guerre! Certains organisateurs ont voulu
remplacer le FFM mais nous sommes en démocratie! Quiconque veut organiser un événement
est libre de le faire. C'est le public qui décide s'il appuie ou non et s'il embarque dans le jeu.
Je vous le disais au début de la conversation, le FFM est la fête du cinéma. Pour qu'il y ait une fête,
il faut des films et il faut des cinéphiles. Nous proposons des films qui proviennent de partout dans
le monde que l'on accepte de venir présenter ici et le public acceptent de venir les découvrir.
Il ne suffit pas d'être un Serge Losique ou un autre et de croire que nous sommes responsables
de tout. Nous ne sommes que des organisateurs.
Le succès d'un événement est composé de deux choses.
Une proposition de divertissement et un public qui l'accueille.
Selon moi, si le succès d'un événement dépend du seul fondateur, il y a échec.
Le FFM est devenu, comme plusieurs autres grands festivals, un événement annuel dont le leader
est remplaçable. Le FFM est comme les cathédrales d'Europe ou toute autre attraction touristique.
Il existe au delà de ses créateurs.

LeStudio1.com - Votre épouse est récemment décédée.
Je tiens à vous offrir mes sincères condoléances.
Serge Losique- Je vous remercie. Si je peux ajouter quelque chose c'est que nous
avons justement là une preuve que le FFM ce n'est pas uniquement Serge Losique.
J'ai été absent des préparatifs durant les dernières semaines et tout fonctionne parfaitement.
Danielle Cauchard est autant responsable du succès que moi. Elle est une gestionnaire
exceptionnelle!

LeStudio1.com - Merci de cette discussion.
Serge Losique - Vous êtes le bienvenu. À la prochaine!

______________________________________________________________
..
Serge Losique - Président fondateur du FFM
Note: Les photos de Serge Losique ont été sélectionnées à partir
des archives photographiques du FFM (Photos par Sylvain Légaré).
_______________________________________________
Isabelle Adjani et Serge Losique (2004)
______________________________
Serge Losique et Pierre-Karl Péladeau, président de Quebecor (commanditaire)
___________________________________________________________
Serge Losique et Michaëlle Jean, Gouverneure générale du Canada (2008)
_________________________________________________
_______________________________________________________
Cinéphiles qui assistent aux projections du FMM (2009)
_________________________________________
Clint Eastwood (Photo Google)
_______________________
Serge Losique
Bernard Bujold sur les marches
du FFM
___________________________