..
LeStudio1.com - Entrevue



    Nathalie Bondil -  Entrevue
    EXPOSITION TIFFANY
    Musée des beaux-arts de Montréal
    par Bernard Bujold
    14 septembre 2009 - Montréal
_____________________________________________________________
Envoyer cette page à:
..
___________________________________________________________
LeStudio1.com - Vous êtes avec le Musée des beaux-arts de Montréal
depuis 1999 alors que vous avez d'abord occupé le poste de conservatrice de l'art
européen (1800 à 1945). Vous avez été nommée conservatrice en chef en 2000 et,
lors du départ de Guy Cogeval en janvier 2007, vous avez assumé l'intérim de la direction
générale. Vous avez été officiellement nommée directrice générale le 20 septembre 2007.
Ce sera bientôt le troisième anniversaire de votre nomination à la direction.
Quel est votre bilan?
Nathalie Bondil - Je ne crois pas que je puisse faire le bilan après seulement trois ans.
De plus, ce ne serait pas à moi à faire le bilan. C'est au public de juger le travail accompli!
Personnellement, je suis cependant heureuse de mes réalisations mais je ne travaille pas seule.
J'ai une grande confiance dans l'équipe du Musée. Ce sont des professionnels d'une
qualité exceptionnelle et ils sont autant responsables du succès du Musée que moi.
Nous sommes heureux des résultats mais nous continuons sans cesse à vouloir nous améliorer.
J'ajouterai que dans mon cas, malgré le succès, je continue d'avoir la peur collée au ventre et,
dans un sens, c'est une motivation.

LeStudio1.com - Je l'ai écrit récemment dans un éditorial que vous êtes actuellement,
selon-moi, la directrice de musée la plus dynamique à Montréal.
(voir lien vers l'éditorial au bas de cette page).
C'est un accomplissement important compte tenu du nombre élevé d'autres institutions.
Votre défi d'attirer les visiteurs est énorme avec une trentaine d'autres musées installés
à Montréal. Et c'est sans compter la compétition des musées à Québec et Ottawa, deux villes
à proximité. Comment faite-vous pour conserver votre position de tête alors que
d'autres perdent du terrain?
Nathalie Bondil - Il faut être à l'écoute et sans cesse innover.
Le Musée des beaux-arts de Montréal a été priviligié d'obtenir des expositions très populaires
ce qui nous a permis d'atteindre des sommets de fréquentation. L'an dernier nous avions atteint
le chiffre historique et record de 640 000 visiteurs.
Cette année nous atteignons 600 000. C'est énorme comme fréquentation et j'en suis très fière.
S'il y a un secret, c'est d'essayer de varier notre public cible. Essayer de rejoindre plusieurs
catégories de la population, des jeunes, des adultes et des gens plus âgés, hommes comme
femmes. Nos expositions sont donc variées. Nous touchons de la mode à la musique en plus des
créneaux habituels d'un musée comme l'histoire, l'art et la conservation du patrimoine culturel.

LeStudio1.com - On dit de vous que vous êtes toujours plus passionnée par votre
prochaine exposition que par les précédentes! Peut-être est-ce là un des secrets de votre
succès? La passion d'innover!
Et en ce sens, le Musée des beaux-arts innovera encore une fois en
présentant une exposition conçue de toute pièce par votre équipe:
"Le verre selon Tiffany - La couleur en fusion".  Vous voulez m'en parler?
Nathalie Bondil - Lorsque le Musée des beaux-arts a acquis l’ancienne église
Erskine & American United située en face de notre édifice principal, nous avons découvert que
nous étions aussi le propriétaire de 17 vitraux provenant de la meilleure époque de Tiffany,
soit 1897-1905. Comme notre mandat est d'exploiter le patrimoine dont nous avons la
conservation, je me suis demandé qu'est-ce que nous pourrions bien faire?
Je suis française d'origine! J'ai donc commencé mes recherches du côté de l'Europe et
j'ai été totalement surprise d'apprendre qu'il n'y avait jamais eu d'exposition Tiffany sauf une
en Allemagne. C'est à partir de là que nous avons démarré le travail de création de l'exposition.
Vous savez, organiser une exposition ce n'est pas seulement avoir un thème.
Il faut rassembler les pièces, trouver le financement, négocier et établir un calendrier.
C'est un travail très laborieux qui nécessite toute une équipe.
Mais nous y sommes arrivés. L'exposition Tiffany comprendra 200 oeuvres
provenant de partout dans le monde dont la Russie, la France, le Metropolitain Museum de
New York et bien sûr Montréal.
L'exposition Tiffany se déroulera d'abord du 16 septembre 2009 au 17 janvier 2010
au Musée du Luxembourg à Paris où nous transporterons quatre des vitraux originaux de l'église;
puis nous venons à Montréal du 12 février au 2 mai 2010 avec l'ensemble des vitraux;
et du 29 mai au 15 août 2010 au Virginia Museum of Fine Arts de Richmond en Virginie.

LeStudio1.com - Tiffany était un maître dans le vitrail?
Nathalie Bondil - Oui effectivement. Son art était extraordinaire car ses vitraux ne sont
pas juste des assemblages mais ce sont des sculptures de verre. Il y a parfois jusqu'à 6 couches
de verres sur un vitrail pour obtenir l'image désirée. Sa technique était particulière car Tiffany
n'était pas un artisan. Il dessinait et il s'entourait ensuite d'artisans pour travailler et assembler le
verre. D'ailleurs, il est intéressant d'apprendre que les célèbres luminaires Tiffany ont été inspirés
par la fabrication de vitrail.  Dans un sens, les lampes sont des produits dérivés des vitraux
d'immeubles.

LeStudio1.com - Votre exposition ne comportera pas uniquement des vitraux?
Nathalie Bondil - Non! Le thème est le rapport de Tiffany avec le verre, autant les
sculptures de verre que les vitraux ou les lampes. Saviez-vous que Tiffany avait développé plus
de 5 000 nuances de couleurs de verre. C'est incroyable!

LeStudio1.com - L'ancienne église Erskine & American United est présentement en
rénovation. Quand la réouverture est-elle prévue?
Nathalie Bondil - Nous avons commencé des travaux importants qui nous permettront de
mieux exploiter cette richesse du patrimoine. Malheureusement, il faut s'en priver pour quelque
temps afin de bien accomplir la restauration et ce ne sera pas avant le milieu de 2011 que cette
édifice sera réouvert au public.

LeStudio1.com - En terminant, j'aimerais avoir votre opinion concernant l'Internet
et les musées. Est-ce que les Musées vont subir le même bouleversement que les
autres secteurs d'activités face à l'Internet?
Nathalie Bondil - Je ne crois pas. En tout cas, je ne suis pas préoccupée.
L'Internet est un outil au même titre que d'autres véhicules promotionnels
mais il ne peut pas remplacer le musée et ses expositions comme cela se produit au
niveau de la musique ou du livre alors que les platesformes de travail sont totalement modifiées.
Le public voudra toujours voir de ses yeux les pièces de collection et pour se faire il doit venir
au musée. L'Internet nous permet de mieux rejoindre nos visiteurs et notre public mais
il ne sera jamais le véhicule de base pour montrer nos collections.

LeStudio1.com - Merci de cette entrevue.
Nathalie Bondil - Vous êtes le bienvenu. À la prochaine!

_____________________________________________________________________


NOTE: POUR SOULIGNER LE SUCCÈS ET LE DYNAMISME DE NATHALIE BONDIL À LA
DIRECTION DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL, LESTUDIO1.COM LUI OFFRE
UNE MENTION DANS LA GALERIE LES MEILLEURS 2009.

_____________________________________________________________________
_________________________________________________________________

Entrevue
Texte par Bernard Bujold - Tous droits réservés
Photos Tiffany courtoisie du Musée des beaux-arts de Montréal
Photos Nathalie Bondil par Bernard Bujold - Tous droits réservés
_________________________________________________________________
Nathalie Bondil   (Photo Bernard Bujold)
_________________________________
La directrice du Musée des beaux-arts de Montréal, Nathalie Bondil
est avec l'institution montréalaise depuis déjà 10 ans dont trois à titre
de directrice générale. Malgré sa jeune carrière, elle fut le maître
d'oeuvre de plusieurs expositions à très grand succès et sa prochaine
production sera consacrée à l'oeuvre célèbre de Tiffany.
Bernard Bujold a discuté avec Nathalie Bondil de ses projets.
_____________________________________________________________
Nathalie Bondil et sa fille Angèle
________________________
Nathalie Bondil et l'Ambassadeur de France au Canada, François Delattre
______________________________________________________
___________________________________________________________